La méthode CME (Medek)

La méthode MEDEK (« M » pour Moteur, « K » pour « kinetic) se retrouve également sous le nom de CME (acronyme de Cuevas-Medek-Exercise). Elle a été créée par le kinésithérapeute Ramon Cuevas au Vénézuela dans les années 70. Sa principale motivation est de « provoquer des réponses motrices actives et automatiques » sans prendre en compte « la coopération et la motivation » de l’enfant. 

L’idée est d’amener le cerveau à créer une réponse de contrôle postural en contournant les zones lésées du système nerveux. Ceci se fait :

  • en exposant l’enfant à des « challenges progressifs » dans lesquels il devra lutter contre la gravité pour ne pas tomber. Cette acquisition progressive de l’équilibre permet d’apprendre le contrôle vertical de la tête puis du tronc.

  • avec peu ou pas du tout de support (l’objectif étant d’éloigner le maintien le plus possible de la tête pour tendre vers les chevilles, on appelle ça un support « distal »).

  • en pratiquant encore et encore pour que le cerveau enregistre les mouvements.

Pour être bénéfique, il est nécessaire de pratiquer cette méthode régulièrement, dans l'idéal 2 séances de 45 minutes par jour, 5 jour semaine.

Il n'y a que quelques professionnels qui pratiquent cette méthode en France.

Nous avons débuté cette méthode fin janvier 2017 et les progrès ont été rapidement remarqué. Adèle a un meilleur tonus axial, elle peut désormais tenir quelques secondes en position debout en étant maintenue, elle ouvre mieux ses mains...

Adèle pratique la méthode CME en stage intensif tous les deux à trois mois environ chez une kinésithérapeute en Alsace et depuis peu elle bénéficie d'une séance par semaine avec un kinésithérapeute près de chez nous récemment formé à la méthode.